Chloroquine: les dangers de l’automédication

 

Aucun médicament n’est dénué d’effets indésirables, et l’hydroxychloroquine n’échappe pas à la règle. Utilisée depuis longtemps et sous contrôle médical étroit dans des maladies auto-immunes (lupus, polyarthrite rhumatoïde) et les lucites (allergies au soleil), l’hydroxychloroquine est revenue sur le devant de la scène suite à plusieurs déclarations du Pr Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU). Le chercheur marseillais, instigateur de deux études très critiquées, affirme que l’hydroxychloroquine associée à l’azithromicine, est efficace contre le Covid-19.

Des cas de “troubles cardiaques graves” ont été observés en Nouvelle-Aquitaine après la prise, sans prescription, d’hydroxychloroquine. Ce dernier augmente le risque de troubles cardiaques appelés torsades de pointe, une variété de tachycardie ventriculaire qui peut être fatale.

 

Pourquoi  ne devrons-nous pas utiliser la chloroquine sans prescription ?

Étourdissements, malaises, palpitations ont mené aux urgences des patients qui avaient pris le traitement en automédication. Aucun décès n’a été déclaré. La nature des troubles observés a d’emblée orienté vers une origine médicamenteuse. «L’hydroxychloroquine augmente le risque de troubles cardiaques appelés torsades de pointe, une variété de tachycardie ventriculaire qui peut être fatale». Un risque majoré lorsqu’elle est prise avec d’autres traitements (anti-arythmiques, certains antidépresseurs et neuroleptiques, mais aussi certains anti-infectieux comme l’azithromicine). Autre facteur de risque: une baisse de potassium dans le sang, notamment due à la prise d’un diurétique pour traiter une insuffisance cardiaque. Or «il a été observé que l’infection au Covid-19 peut faire baisser le potassium.

Quelques conseils pour une automédication raisonnée 

Les personnes souhaitant recourir à l’automédication malgré ses potentiels dangers doivent suivre quelques conseils et recommandations afin de limiter les risques d’aggravation de leur état. On retiendra ainsi qu’il faut :

  • demander conseil à un pharmacien avant d’acheter un médicament ou d’utiliser un médicament de son armoire à pharmacie,
  • respecter la posologie indiquée dans la notice,
  • respecter les conditions de prise du médicament. Avant le repas ? Le matin ? Le soir ? En dehors des heures de repas ? Prenez le médicament dans les conditions préconisées par le fabricant,
  • éviter de prendre plusieurs médicaments en même temps pour éviter les effets indésirables (on parle d’interactions médicamenteuses),
  • prendre connaissance des effets secondaires du médicament ainsi que des contre-indications. Cela est d’autant plus important pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’allergies ou d’affections particulières,
  • vérifier la date limite d’utilisation indiquée sur l’emballage lorsque l’on utilise un médicament de son armoire à pharmacie personnelle,
  • utiliser l’automédication sur une période courte. Si les symptômes persistent, il est préférable de consulter un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Horaires d'ouverture

Du lundi au samedi :
08h00 – 23h00
Dimanche :
fermé / ouvert (parfois)

contact infos

  • HLM Fass Paillote, Immeuble 44, Magasin C, B.P : 12680 – Dakar, Sénégal
  • (+221) 33 823 88 99
LOGO SOCIAL NETWORK
(+221) 77 842 12 30

————————————

PHARMACIE FASS PAILLOTE SUARL
R.C.: SN.DKR.2011-B-16008
NINEA: 004487577

S'inscrire au Newsletter

Copyright © 2021 – PharmacieFassPaillote. Tous droits réservés. netronics.sn